Qu’est-ce qu’un anticoagulant oral ?

En cas de fibrillation auriculaire ou fibrillation atriale (FA), il existe un risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Cette pathologie pouvant être mortelle et souvent très invalidante, il peut donc être nécessaire de mettre en route un traitement anticoagulant dès la découverte de ce risque.

Les anticoagulants oraux sont des médicaments qui fluidifient le sang et qui empêchent la formation des caillots. Ils sont indispensables dans le cadre de la prévention et du traitement des phlébites (thromboses veineuses profondes), des embolies pulmonaires, et principalement des accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les patients présentant une FA.

Ils sont indispensables dans le cadre de la prévention et du traitement des phlébites, des embolies pulmonaires, et principalement des accidents vasculaires cérébraux chez les patients présentant une FA.

Il existe deux classes d’anticoagulant oral :

  • Les antivitamines K (AVK) qui bloquent l’activité de la vitamine K, vitamine indispensable dans la coagulation sanguine.
  • Les anticoagulants oraux directs (AOD) qui inhibent la création de la thrombine, enzyme clé responsable de la coagulation sanguine. Ces médicaments, présents sur le marché européen depuis 2008, peuvent représenter, selon les indications, des alternatives aux AVK.

Les précautions à prendre et la surveillance ne sont pas les mêmes pour chacune de ces deux classes de médicaments. Pour savoir quel type de médicaments vous a été prescrit, référez-vous à la notice du médicament.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.